Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On a appris hier que les tronçons Tours-Angoulême et Bordeaux-Angoulême, seraient construits par la société française Vinci (le premier groupe de BTP au monde), pour une livraison respectivement en 2016 et 2014. Sachant que cette LGV à partir de Poitiers reliera la LGV limousine à Paris (ou à Bordeaux dans l'autre sens), la région Limousin la finance en infime partie. Mais la nouveauté c'est que l'argent manquant a été trouvé chez le privé et en l'occurence chez Vinci qui en échange obtiendra la concession de la ligne et percevra les droits d'exploitation versé par la SNCF ou toutes les autres compagnies qui emprunterait ces rails. C'est une mini-révolution, car avec cette solution qui sera utilisée pour tous les autres projets de la même vague (LGV Bretagne, LGV Nîmes-Montpellier, 2ème phase de la LGV Est et peut-être LGV Limoges-Poitiers), le rythme de construction risque d'être bien plus soutenu. L'avant projet du SNIT qui affecte 51 miliards d'€ au secteur ferroviaire ne freinera pas ce développement, et il risque de suffir pour achever le réseau de LGV français qui ne compte aujourd'hui plus que quelques projets : LGV PACA, Lyon-Turin, LGV Grand Centre Auvergne, LGV Rhin-Rhône, les LGVs Sud-Ouest et d'autres projets dont les études n'ont pas encore été faites.

Seul les LGVs dont le tracé est arrêté sont représentées ici, en rouge les LGV existantes, en marron celles en construction et en vert celles en projet.

carte LGV france

Tag(s) : #Ferroviaire, #Vienne, #Charente, #Deux-Sèvres, #Gironde

Partager cet article

Repost 0