Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, FO Cheminots annonçait aux médias locaux que les TGVs Brive-Lille allaient voir leur fréquence réduite, en même temps que l'arrêt de l'activité fret de le gare de Limoges.

Sur le premier point, il s'agit simplement d'une renégociation de la convention liant les régions Limousin et Centre à la SNCF, celle-ci s'arrêtant le 9 décembre 2010. Malgré la bonne, si ce n'est l'excellente fréquentation du train, la SNCF demande un effort financier aux régions "pour palier une augmentation des péages que perçoit RFF". Jusqu'à présent, chaque région donnait 1 million par an et la SNCF 3 millions, mais aujourd'hui, elle réclame 3.5 millions à chaque région, soit 350% d'augmentation, les régions ont donc refusé de verser davantage. Et les conséquences ? Et bien, les TGVs Brive-Lille n'auront une existance que du jeudi au dimanche soir, la fréquence normale reprendra pendant la période estivale.

A propos du second point, il faut savoir que la gare fret de Limoges (Puy-Imbert) emploie 8 salariés, et que jusqu'à présent la seule cargaison est de 10 wagons de lessive de soude destinée à la papetreie de Saillat par semaine (en sachant qu'en 1980, on atteignait les 1500 wagons par jour). A partir du 10 décembre, plus aucun train  ne partira de cette gare, mais une trentaine de camions. On peut se poser la question, ne serait-il pas nécessaire de conserver la gare ouverte et de démarcher des entreprises au moment où on parle de ferroutage et où la SNCF dépense des millions en campagne de pub pour le fret ? Ne serait-il pas plus utile de conserver la gare de Limoges ouverte alors qu'on a construit une plateforme bois à Meymac pour évacuer les arbres tombés pendant la tempête de 1999, pour un coût de plusieurs millions alors qu'elle n'a toujours pas vu le moindre wagon ?

En résumé, malgré le fait que le Corail Paris-Brive soit un des seuls rentables, on supprime des arrêts et des trains, on préfére construire des gares qui ne servent à rien plutot que d'employer des personnes, et on demande aux contribuables de payer une hausse de 350% pour pouvoir prendre le train. La SNCF ne se moquerait-elle pas des limousins ?

Laissez vos commentaires !

Tag(s) : #Ferroviaire, #Corrèze, #Creuse, #Haute-Vienne

Partager cet article

Repost 0