Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La LGV Sud-Europe Atlantique devrait être achevée en 2017 et relier Tours à Bordeaux dans le prolongement de la LGV Atlantique achevée en 1990. Elle desservira les gares de Poitiers, Angoulême et Bordeaux-St-Jean, mais plus que ça, elle devrait permettre des gains de temps pour toute la région lors des trajets vers Paris.

Ainsi, Poitiers sera reliée à Paris en 1h17 (-10 min), Angoulême en 1h40 (- 25 min), Bordeaux en 2h05 (-55 min) et La Rochelle en 2h27 (- 23 min). Mais les relations intra-régionales sur l'axe Bordeaux-Angoulême-Poitiers-Tours vont également être améliorées. En effet, un Poitiers-Bordeaux ne prendra plus que 55 minutes (- 37 min) et un Poitiers-Angoulême ou un Bordeaux-Angoulême ne seront plus que l'affaire de 35 minutes environ. Un trajet Bordeaux-Tours devrait désormais s'effectuer en à peine 1h30 (- 1h) et le gain sera également d'environ une heure sur un Toulouse-Paris pour arriver à 4h03 de trajet.

Mais les -quasiment- 60 minutes de gain de temps entre Paris et Bordeaux se répercuteront également au sud de la région et ce avant même la réalisation d'une hypothétique LGV. Un Agen-Paris devrait se réduire à 3h30, un Bayonne-Paris à 4h15 et un Pau-Paris à un peu plus de 5 heures.

La Dordogne, la Haute-Vienne, la Creuse et la Corrèze restent néanmoins les seuls non-gagnants de la réalisation de la LGV Sud-Europe Atlantique tant que la LGV Limoges-Poitiers n'est par réalisée, ce qui n'est pour l'instant pas prévu dans les comptes de l'Etat. Ces collectivités locales ont pourtant participé au financement de la LGV Sud-Europe Atlantique dans l'espoir de s'y voir raccorder.

LGV Sud-Europe Atlantique : quels gains pour la région ?
Tag(s) : #Ferroviaire, #Vienne, #Charente, #Gironde

Partager cet article

Repost 0