Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A831, les raisons de la discorde

Le projet de liaison autoroutière entre Rochefort (A837) et Fontenay-le-Comte (A83) initiée dans les années 1990 en arrive désormais à la phase de l'appel à projet, phase dont l'interruption a été demandée par la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal donnant raison aux opposants à ce projet.

Arguments en faveur de l'A831

- Assurer la continuité de l'A837 et de la route des Estuaires (Dunkerque-Rouen-Nantes-Bordeaux-Bayonne) qui doit actuellement passer par Niort et l'intérieur des terres et réduire le temps de parcours entre Nantes et Bordeaux de 45 minutes.

- Décharger la N137 qui passe par La Rochelle et qui doit supporter un important trafic de poids-lourds alors qu'elle n'est en 2X2 voies que sur une moitié seulement de sa longueur, au sud de La Rochelle.

- Améliorer la desserte de l'agglomération de La Rochelle et de son port en permettant un développement économique.

- Améliorer la desserte de la côte charentaise et du Marais poitevin et ainsi y accroître la fréquentation touristique.

Arguments en défaveur de l'A831

- Destruction de milieux écologiques fragiles et de zones Natura 2000 avec la traversée du Marais poitevin et du Marais de Rochefort, par ailleurs atouts touristiques majeurs pour la région.

- Coût de 890 millions d'euros, soit 13.4 millions d'euros le kilomètre d'autoroute, c'est-à-dire le double du coût moyen de construction d'une autoroute en France.

- Financement à hauteur de 50 % du coût des travaux par les pouvoirs publics, la moitié par les collectivités territoriales et l'autre moitié par l'Etat, soit 445 millions d'euros.

Tag(s) : #Routier, #Charente-Maritime

Partager cet article

Repost 0